Activités aquatiques : En forme comme un poisson dans l’eau !

Quel sport aquatique est fait pour moi ?
0 avis

Ludiques et sans danger, les sports aquatiques prodiguent de nombreux bienfaits pour le corps et l’esprit. Il en existe pour tous les goûts, pour tous les âges et pour tous les niveaux.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 11/09/2018

Sports aquatiques : Quelques chiffres

   13 millions (1) C’est le nombre de personnes pratiquant une activité aquatique en France.

 

 

   300 à 500 (2) C’est le nombre de calories brûlées après 45 minutes d’aquabiking.

 

 

 

  80 % (3) du poids du corps est porté par l’eau, lorsque celle-ci arrive à hauteur d’épaules.

 

 

Sports aquatiques : Accessibles à tous  ?

Les sports aquatiques sont accessibles à tous et leurs bénéfices sont multiples. En effet, la portance de l’eau efface les impacts traumatisants pour les articulations et supprime les risques de chute, tandis que sa résistance, quinze fois supérieure à celle de l’air, amplifie le travail musculaire tout en exerçant un massage naturel de l’ensemble du corps. C’est pourquoi les femmes enceintes, les seniors ou les personnes en surpoids pourront s’y adonner sans difficulté.

 

Des bénéfices très nombreux des sports aquatiques

Côté santé, outre une amélioration générale de la condition physique, les sports aquatiques contribuent notamment à prévenir les risques cardio-vasculaires, renforcent le capital osseux et musculaire, aident à réguler le poids, soulagent les maux de dos, luttent contre le stress… À condition, bien sûr, de choisir un sport adapté à son état de santé.

 

Aquagym, une gym tout en douceur

Se pratiquant généralement en groupe, l’aquagym muscle en douceur tout le corps et améliore la capacité cardio-respiratoire, en brûlant au passage bon nombre de calories. Proposée dans la plupart des piscines municipales, cette discipline ne nécessite aucun équipement, à part un maillot et un bonnet de bain. Des cours dédiés aux seniors ou aux femmes enceintes sont fréquemment proposés.


Aquabiking, à chacun sa vitesse

Cette activité d’endurance est excellente pour le cœur puisque ciblée sur le travail des muscles inférieurs, particulièrement gourmands en oxygène. Le pédalage dans l’eau permet également de renforcer les articulations, ce qui contribue à lutter contre l’arthrose. Si l’on n’est pas un grand sportif, mieux vaut en revanche pratiquer l’aquabiking avec une intensité modérée.

 

Aqua-yoga, idéal pour les futures mamans

Pratiquer le yoga dans l’eau renforce la sérénité en effaçant les appréhensions liées aux risques de chute ou de blessure durant la séance. Des cours spécifiques d’aqua-yoga prénatal sont proposés, focalisés sur le souffle, le travail des hanches et du bassin. Outre ces grands classiques, running, zumba, boxing, palming… la palette des sports aquatiques ne cesse de s’élargir. Il ne reste qu’à se jeter à l’eau.

 

Sources

(1) Pratiques physiques et sportives en France 2010, enquête CNDS / direction des sports, INSEP, MEOS.

(2) lessentieldelaquabiking.fr.
(3) Fédération française de cardiologie.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 11/09/2018

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Grossesse : comment soulager le mal de dos ?
Plus de la moitié des femmes souffrent de maux de dos au cours de leur grossesse. À quoi sont-ils du…
Projet de grossesse : à quoi faut-il penser avant d’essayer ?
Vous êtes prête à fonder une famille ? Avant de vous lancer, quelques précautions s’imposent pour qu…
Les remèdes homéopathiques contre les maux de la grossesse
Nausées, fatigue, jambes lourdes, constipation…, la grossesse s’accompagne de maux ou moins dés…