LES OTITES
A PROPOS DE CETTE ANNEXE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis

1- QUELQUES DEFINITIONS...
Les otites sont des inflammations de la peau ou des muqueuses situées au niveau de l'oreille.L'oreille est composée de ieurs parties, dont deux concernées par les otites : - un conduit auditif externe dont l'origine est le pavillon de l'oreille ;- l'oreille moyenne, séparée du conduit auditif par une membrane (le tympan), et reliée à l'espace gorge-nez par un petit canal (la trompe d'Eustache).L'oreille moyenne (où se trouvent les osselets) est le siège de l'audition ; elle transmet les vibrations du son à des terminaisons nerveuses et au cerveau.

On distingue deux sortes d'otites :- les otites externes, localisées dans le conduit auditif externe,- les otites aigües, congestives, chroniques, localisées au niveau de l'oreille moyenne.
2- L'OTITE EXTERNE
L'otite externe est une inflammation de la peau du conduit auditif ; elle peut avoir une cause infectieuse (bactérienne ou virale), traumatique, ou autres (eczéma ou humidité).L'otite se manifeste par une douleur qui augmente lorsque l'on tire le lobe du pavillon ou une sensation de gêne (parfois de la fièvre). La douleur est soulagée par des antalgiques et/ou des anti-inflammatoires. On traite l'infection par des gouttes auriculaires (dans certains cas des antibiotiques par voie orale).3- LES OTITES DE L'OREILLE MOYENNEEn cas d'infections bactériennes ou virales de la gorge ou du nez, la trompe d'Eustache (très petite chez le nourrisson) peut être le siège d'une inflammation, se boucher et ne remplir sa fonction d'élimination des écoulements de l'oreille. L'accumulation de liquide au niveau de l'oreille moyenne provoque alors une pression douloureuse. a- L'otite aigüe congestive et l'otite aigüe purulente :On distingue l'otite congestive de l'otite moyenne aigüe purulente (avec présence de pus).Cette dernière touche les enfants de moins de 2 ans, se manifeste par de la fièvre, des douleurs, parfois des vomissements. Le tympan est bombé et rouge. La douleur et l'infection seront traitées par des antalgiques, des anti-inflammatoires et des antibiotiques par voie orale. La fièvre baisse généralement en 24 ou 48 heures, mais le traitement doit être poursuivi 5 à 7 jours pour être pleinement efficace.Parfois, le tympan s'ouvre de manière naturelle, le pus s'écoule dans l'oreille (otite à tympan perforé).Dans d'autres cas, le médecin spécialiste ORL devra pratiquer une "paracentèse" : une incision sera pratiquée à l'aide d'une aiguille, sous anesthésie générale, afin de permettre l'écoulement des sécrétions purulentes. Dans les 2 cas, le tympan se cicatrise naturellement.b- Les otites chroniques :I arrive que l'écoulement devienne chronique, par défaut de cicatrisation du tympan. On parle alors d'otite chronique à tympan perforé. L'usage de gouttes auriculaires bien spécifiques sera alors proposé.c- L'otite moyenne séreuse :
C'est une otite chronique de l'oreille moyenne, avec persistance d'un liquide séreux derrière la membrane du tympan.Cet épanchement génèrera une baisse de l'audition et favorisera les épisodes d'otites aigues.Elle est fréquente chez l'enfant, avec un pic vers les 3 ans et disparaît en 2 ou 3 mois. En cas de persistance, il sera nécessaire de poser des aérateurs communement appelés- "yoyo" ou "diabolos", afin de favoriser l'écoulement du liquide, parfois associés à l'ablation des végétations. d- Une otite particulière : l'otite barotraumatique :
Elle est due à une variation rapide entre la pression de l'air ambiant et l'oreille moyenne. Elle survient essentiellement au cours des voyages en avion. La douleur est très vive, le sujet constate une baisse de l'audition et une sensation d'oreille pleine qui persiste à l'atterrissage.La prévention de cette otite consistera :- pour les nourrissons, à sucer une tétine ou une sucette ;- pour les grands ou les adultes, à mâcher un chewing-gum ou un bonbon, dans certains cas à expirer bouche fermée et nez pincé. Si vous êtes sensible à ce genre d'otite, vous pouvez utiliser des bouchons spécifiques ou mettre des gouttes nasales qui débouchent le nez avant le voyage : prenez alors avec votre pharmacien.


Haut de page

A PROPOS DE CETTE ANNEXE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis