Enfant diabétique : comment l’accompagner ?

Enfant diabétique : comment l’accompagner ?
2 avis

Avoir un enfant diabétique peut être une source d’angoisse pour les parents. Toutefois, leur rôle est d’accompagner leur enfant dans la gestion de sa maladie au quotidien, pour qu’il puisse mener une vie la normale possible.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Kathleen Mentrop
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 27/08/2015

Contrôler la glycémie

Une part importante de la prise en charge du diabète de votre enfant consiste à vérifier les taux de glucose dans son sang. Pour cela, il faut mesurer sa glycémie aux heures indiquées par le diabétologue. La mesure de la glycémie permet de suivre l’évolution du diabète de l’enfant et d’ajuster les doses d’insuline. Ces valeurs glycémiques devront être soigneusement notées dans un carnet de suivi, qui permettra au diabétologue de vérifier si le plan de traitement est efficace.

 

Une alimentation saine

Un diabète stable passe aussi par une alimentation saine. Il faut donc veiller à ce que votre enfant adopte de bonnes habitudes alimentaires, afin de contrôler son diabète. 

 

  • Avec l’aide du médecin et d’une diététicienne, vous pouvez établir un programme nutritionnel qui doit tenir compte de 4 éléments : ce que mange votre enfant et en quelles quantités, 

  • l’heure des repas, 

  • son niveau d’activité, 

  • ses prises d’insuline. 

 

Aucun aliment « spécial » n’est requis et peu d’aliments sont totalement interdits. L’objectif est surtout d’ajuster les doses d’insuline en fonction de l’apport en glucides des repas et des glycémies obtenues avant de manger.

La texture des aliments influence les résultats glycémiques : 

  • Les glucides présents dans les aliments liquides ou semi-liquides font monter rapidement et haut la glycémie. Ce qui explique que les jus de fruits, les compotes ou les yaourts à boire augmentent la glycémie que les fruits frais. 

  • À l’inverse, un repas composé de féculents associés à des légumes, de la viande ou du poisson et des matières grasses fera moins monter la glycémie.

 

Votre enfant va à l’anniversaire d’un copain ? Informez-vous à l’avance sur ce qui sera servi et sur les activités prévues, afin d’adapter les doses d’insuline.

 

Et à l’école ?

Malgré son diabète, votre enfant est un élève comme les autres. Il peut suivre les cours, manger à la cantine, participer aux sorties scolaires... Pour faciliter son insertion scolaire, il est toutefois indispensable que le professeur ainsi que l’ensemble de l’équipe éducative soient au courant du diabète de votre enfant et formés pour l’aider à se soigner. Ils pourront ainsi veiller à ce qu’il puisse prendre du sucre en cas d’hypoglycémie, se rendre aux toilettes si nécessaire, et l’aider à réaliser ses contrôles de glycémie et/ou ses injections d’insuline dans de bonnes conditions. Il faut veiller à ce que votre enfant ait toujours un aliment permettant de lui apporter du "sucre rapide" sur lui, dans son cartable, dans son casier à l’école... La règle étant d'avoir toujours de quoi se “resucrer” deux fois. 

 

Le diabète, compatible avec le sport ?

Certainement ! Et contrairement à certaines idées reçues, il est même recommandé que votre enfant fasse du sport. L’activité physique fait baisser la glycémie pendant et surtout ieurs heures après sa pratique : elle est donc un pilier de la gestion équilibrée du diabète de l’enfant. Presque tous les sports peuvent d’ailleurs être pratiqués, même de haut niveau. Gardez à l’œil que le sport demande généralement une diminution des doses d’insuline durant la période où l’activité physique est prévue et dans les heures qui suivent. Si l’activité est imprévue, veillez à ce que votre enfant prenne une collation avant l’exercice pour éviter qu’il ne fasse une hypoglycémie.

 

Vous n’êtes pas seuls !

Vous et votre enfant ne pouvez pas prendre en charge seuls un diabète ! Une équipe professionnelle (médecin, infirmier(-ère), diététicien(ne), psychologue…) est présente à l’hôpital pour vous aider à gérer cette situation et pour répondre à toutes les questions que vous vous posez !

 

À lire aussi

Diabète de l’enfant : quels symptômes ?  

L’alimentation du diabétique insulino-dépendant

 

Sources

Lilly France, Guide pour les parents : , 2013

Aide aux Jeunes patients Diabétiques,

Article réalisé en collaboration avec le Dr Gaétan Catala, diabétologue. 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Kathleen Mentrop
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 27/08/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
2 avis

Voir aussi

Les nouveautés en matière de suivi pour les diabétiques
Le diabète touche 3,7 millions de personnes environ (1), en France, dont 700 000(2) ignorent être at…
Dépister le diabète de grossesse
Certaines femmes développent un diabète durant leur grossesse. Mal contrôlé, ce diabète dit « gestat…
Enfant diabétique
Aujourd’hui, en France, de 20 000 enfants souffrent de diabète de type 1. Une maladie chronique…