Régime végétarien : bon aussi pour les enfants ?

Les enfants peuvent-ils manger végétarien ?
0 avis

De en de Français sont tentés par le végétarisme. Ce régime alimentaire est-il aussi adapté aux enfants et aux adolescents ? Peut-on éliminer viande et poisson de leur assiette tout en préservant leur santé ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 12/03/2018

Aujourd’hui, la plupart des pédiatres s’accordent à dire qu’un régime végétarien ovo-lacté (régime qui n’exclut ni les produits laitiers ni les oeufs) bien mené n’est pas contre-indiqué. Toutefois, il est conseillé de consulter un professionnel de santé.

En revanche, le régime vegan (régime qui exclut viande, poisson, produits laitiers et oeufs) est loin de faire l’unanimité…

 

Une supplémentation s’impose dans le cadre d’un régime végétarien

L’alimentation végétarienne est souvent pauvre en oligo-éléments et n’apporte pas de vitamine B12, propre à la viande. Une supplémentation s’impose.
Et le fer d’origine végétale étant moins bien assimilé que celui d’origine animale, il faut parfois ajouter de la vitamine C pour améliorer son absorption.

 

Le régime végétarien : pas avant trois ans

Dans tous les cas, ainsi que le précise la nutritionniste diététicienne Florence Foucaut, « il est conseillé d’attendre que votre petit ait trois ans avant d’opter pour ce régime. Avant cet âge, un régime sans viande ni poisson risque de ne pas lui apporter les protéines, les vitamines et les minéraux nécessaires à sa croissance ». En outre, les légumineuses, bonnes sources de fer, sont trop riches en fibres pour son système digestif. Gare aux diarrhées !
 

Boissons végétales - Rappel de l’ANSES

Les boissons végétales à base de soja, d’avoine, de riz ou d’amande connaissent un fort développement. Il arrive même qu’elles soient données en complément ou en remplacement des produits formulés pour répondre aux besoins des nourrissons. Face à cette situation, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) a rendu un avis pour mettre en garde contre l’usage de ces boissons dont la composition nutritionnelle n’est pas adaptée aux tout-petits.
En cas d’intolérance du nourrisson aux protéines de lait de vache, des préparations formulées à partir de protéines végétales peuvent être prescrites, mais elles sont conçues pour couvrir les besoins des bébés. Enfin, les experts de l’ANSES rappellent que les végétariennes et les végétaliennes doivent recevoir une complémentation en vitamine B12 au cours des périodes de grossesse et d’allaitement.

 

À lire aussi

Végétaliens : quelle différence avec les végétariens ?
Bien manger pour grandir quand on est enfant
Comment lui apprendre à manger sain ?

Nourrissons : veillez à donner des laits adaptés !


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 12/03/2018

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Comment varier et diversifier l'alimentation de l'enfant
Un régime alimentaire équilibré doit répondre à 2 grands principes : il doit être diversifié et vari…
Une bonne alimentation pour des enfants en pleine santé
Tous les parents le savent, c’est au cœur d’une alimentation saine et équilibrée que les enfants pui…
Astuces pour faire manger des légumes aux enfants
Saucisse, compote, purée, voilà un menu qui ravit nos chères têtes blondes. Leur enthousiasme est, e…