Le sport pendant la grossesse : une excellente idée !

Les bénéfices du sport pour les femmes enceintes
1 avis

Depuis que votre test de grossesse s'est révélé positif, vous envisagez de résilier votre abonnement à la salle de sport ? Oubliez ce projet ! Le sport est excellent pour la santé, même enceinte.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 17/10/2018

Le sport, pléthore de bénéfices

Que l'on soit sportive ou non, entretenir une activité sportive pendant la grossesse, c'est forcément une bonne idée. Les bénéfices sur la santé pendant et après la grossesse sont multiples.

  • Prise de poids moins importante. En particulier, de masse graisseuse.

  • Risque de diabète gestationnel diminué.

  • Meilleure condition physique tout au long de la grossesse.

  • Moins de douleurs du 4e mois.

  • Moins de lombalgies.

  • Moins de problèmes veineux. En particulier, si votre sport est la natation.

  • Moins de risque de pré-éclampsie.

  • Moins de troubles du sommeil.

  • Meilleure adaptation psychologique aux modifications du corps.

  • Risque de dépression post-partum diminué.

 

Sportives : oubliez les performances !

Si vous étiez très sportive avant votre grossesse et que vous aligniez les exploits, vous allez devoir vous adapter... Il n'est question de battre vos propres records. Vos séances de sport ne doivent pas dépasser une intensité modérée.

Si vous avez du mal à ne pas chercher la performance, changez de discipline.

 

Débutantes : démarrez en douceur

Le sport et vous, ça fait deux ? Pas d'excuse, vous pouvez profiter de votre grossesse pour vous y mettre en douceur.

Dans ce cas, tournez-vous vers la gymnastique aquatique, le taï-chi ou encore le yoga. L'idéal : les cours spécialement dédiés aux femmes enceintes.

 

Grossesse : les contre-indications du sport

Si votre grossesse n'est pas considérée comme « à risque », il n'y a aucune contre-indication au sport.
Toutefois, pour vous assurer une pratique en toute sécurité, discutez de votre activité sportive avec votre gynécologue lors de chaque rendez-vous mensuel. Vous n’avez pas besoin de son feu vert pour profiter de la marche, sauf si le repos vous est imposé.
Si vous constatez quelque chose d'anormal après un cours de sport (vertige, saignements, maux de ventre, etc.), consultez sans attendre votre gynécologue.

À lire aussi
Quel sport pratiquer pendant la grossesse ?
Pour une grossesse sans souci !


Source
Interview du Dr Carole Maître, gynécologue - médecin du sport de l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP).


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 17/10/2018

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Grossesse : comment soulager le mal de dos ?
Plus de la moitié des femmes souffrent de maux de dos au cours de leur grossesse. À quoi sont-ils du…
Projet de grossesse : à quoi faut-il penser avant d’essayer ?
Vous êtes prête à fonder une famille ? Avant de vous lancer, quelques précautions s’imposent pour qu…
Les remèdes homéopathiques contre les maux de la grossesse
Nausées, fatigue, jambes lourdes, constipation…, la grossesse s’accompagne de maux ou moins dés…