L'ostéopathie : soigner avec les mains

Se faire manipuler par un ostéopathe
1 avis

Thérapie qui repose sur la palpation du corps et les manipulations, l'ostéopathie connaît un succès grandissant. En quoi consiste cette technique et quand peut-elle être utile ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck en collaboration avec Vincent Arin Stocchetti, kinésithérapeute et ostéopathe D.O.
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 16/07/2012

Déceler les dysfonctionnements

L'ostéopathie est une méthode de soin exclusivement manuelle. Ses praticiens palpent minutieusement le corps pour y détecter des dysfonctionnements. Ce qu'ils traquent ? Toute restriction de mobilité au niveau des articulations, des muscles ou encore des fascias, c'est-à-dire les ligaments et membranes qui recouvrent toutes les structures de l'organisme. Ils procèdent ensuite à des manipulations pour lever ces blocages. A la différence du kinésithérapeute, qui cible son traitement en fonction du diagnostic du médecin prescripteur, l'ostéopathe entend poser lui-même un diagnostic, sur base de son examen complet du corps.

 

Une approche globale du corps

L'ostéopathe ne traite pas des symptômes ciblés mais le patient dans sa globalité. Cette approche repose sur la conviction que toutes les parties du corps sont reliées entre elles par les tissus qui le composent. Selon cette hypothèse, un dysfonctionnement dans une partie du corps peut donc provoquer des douleurs et de nouveaux dysfonctionnements à un autre endroit, parfois très éloigné. Par exemple, une douleur dorsale peut être liée à une mauvaise mobilité du pied ou à un trouble digestif. C'est pourquoi il faut rétablir l'équilibre dans le corps entier.

 

Pour quel types de problèmes ?

L'ostéopathie peut être utile pour de nombreuses pathologies. Non seulement pour des troubles du squelette et des membres, mais aussi en cas de maux de tête, de vertiges, de problèmes digestifs ou de pathologies liées au stress.

 

Quelles techniques ?

Trop souvent réduit à celui qui "craque" les vertèbres, l'ostéopathe possède un éventail de techniques pour débloquer les dysfonctionnements du corps humain.

Parmi les connues :

  • Techniques directes : l'ostéopathe corrige un mouvement qui dysfonctionne, ce qui peut "faire craquer".

 

  • Techniques indirectes : l'ostéopathe ne provoque pas directement la correction, mais il donne au corps du patient les moyens de corriger lui-même la dysfonction ostéopathique. Il peut notamment se servir de la respiration du patient. En cas de vertèbre en dysfonction par exemple, il va accentuer les tensions lésionnelles lors de l'inspiration, afin que le corps reconnaisse mieux la dysfonction et se corrige naturellement lors de l'expiration. Il accompagne la correction naturelle de la vertèbre, sans la forcer ni la diriger.

 

  • Techniques fasciales : elles visent les pertes d'élasticité des fascias (tissus). Une technique innovante, le recoil, consiste à exercer des pressions très légères et très rapides sur ces tissus.

 

L'ostéopathie en pratique

Une séance d'ostéopathie dure entre 30 et 60 minutes et coûte entre 50 et 60 euros. Les honoraires ne sont pas pris en charge par l'assurance maladie mais de en de mutuelles en remboursent une partie. Lors du choix du praticien, optez pour un ostéopathe D.O. (diplôme officiel) inscrit à la DRASS. Ceci garantit qu'il a suivi une formation de qualité, dans un établissement agréé par le Ministère de la Santé.

 

A lire aussi

Et si vous tentiez l'acupuncture ?
Aromathérapie

 

Sources

Vincent Arin Stocchetti, "Ostéo ou Kiné, qui consulter ?", Édition Je Publie, 2012, disponible sur


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck en collaboration avec Vincent Arin Stocchetti, kinésithérapeute et ostéopathe D.O.
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 16/07/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Les bienfaits du massage shiatsu
Vous vous sentez tendu, stressé, fatigué ? Vous souffrez de maux de tête ou de problèmes digestifs ?…
Yoga, Tai chi, Qi Gong et sophrologie pour lutter contre le stress ou l’anxiété
Accélération des rythmes de vie, multiplication des facteurs de stress, jamais peut-être n’avons-nou…
EMDR : intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires
On ne peut pas effacer le passé. Mais on peut faire en sorte qu’il soit moins douloureux. Vivre de m…