Homéopathie

ARNICA MONTANA

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/09/2018
807 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : Granules - Doses - Gouttes TM 60ml et 125ml
Nom : ARNICA MONTANA
Indications thérapeutiques : hématomes (bosses), ecchymoses (bleus), contusions (coups), Fatigue musculaire, Insuffisance veineuse, hémorragie sous-conjonctivale (œil rouge), rétinopathie diabétique, dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), Douleur, Métrorragie

Origine de la souche Homéopathique

L'Arnica montana L. (Arnica des montagnes) est une plante vivace de la famille des Asteraceae, essentiellement retrouvée dans les pâturages de montagne. Ses fleurs d’un jaune-orangé font penser à des marguerites. Elle est cueillie au début de sa floraison c’est-à-dire en mai et juin. Elle est également appelée : "herbe au chute", "herbe à éternuer", "herbe vulnéraire", "plantain des Alpes", "quinquina des pauvres", "tabac des Savoyards", ou encore "tabac des Vosges". La teinture mère est obtenue à partir de la plante entière fraîche

A quoi sert-il ?

Ce médicament est essentiellement utilisé à titre curatif :

  • en traumatologie (chocs, chutes, plaies, accident de toutes sortes),

  • en cas d'hémorragies de petites ou moyennes importances,

  • en soins pré et post-opératoires,

  • en cas de douleurs à la suite d'un traumatisme ancien,

  • en cas de fatigue musculaire (travaux pénibles, longues marches, sport,...),

  • en cas d'enrouement provoqué par un surmenage des cordes vocales (cas des chanteurs par exemple),

  • en cas de douleurs musculaires suite à des situations stressantes (telle qu'un deuil par exemple) avec la sensation "d'avoir été battu",

  • en cas de fragilité capillaire (varices, hémorroïdes, hématomes, hémorragies conjonctivales, ...),

  • en prévention du risque cardiovasculaire,

  • en ophtalmologie : cas de rétinopathie, de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge),

  • en cas de métrorragies provoquées par les dispositifs médicaux.

 

Il est également utilisé à titre préventif lors d'efforts musculaires importants (compétitions sportives, randonnées, travaux pénibles, etc...).

Quand et comment le prendre ?

Les modes d’utilisation sont donnés à titre indicatif et ne se substituent pas à l’avis d’un professionnel de la santé.

 

Ce médicament homéopathique est à prendre en dehors des repas, du tabac, du café ou encore de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue.

Chez les nourrissons, ces formes peuvent être dissoutes dans un peu d'eau.

 

  • En traumatologie : Arnica montana 9 CH : 1 dose le tôt possible, puis prendre 5 granules de Arnica montana 9 CH toutes les heures. Les prises sont à espacer avec les améliorations. Dans ces indications (coup, chocs, plaie, petites hémorragies, ...), la prise précoce de Arnica montana permet de réduire très efficacement les hématomes et les douleurs.

  • Dans les soins pré et post-opératoires 1 dose de 15CH la veille de l’intervention et poursuivre avec 5 granules en 9CH 3 fois par jour pendant les 5 à 6 jours qui suivent.

  • Pour favoriser le sommeil : 5 granules le soir en 15CH ou en 9CH si l’endormissement est rendu difficile par un effort physique inhabituel

  • En cas de douleurs à la suite d'un traumatisme ancien : Arnica montana 15 CH : 5 granules matin et soir pendant 2 mois, puis 2 doses à 15 CH par semaine pendant 2 mois et enfin 1 dose à 15 CH par semaine les 2 derniers mois.

  • En cas de fatigue musculaire ou de surmenage des cordes vocales : Arnica montana 7 ou 9 CH : 1 dose le tôt possible, puis prendre 5 granules de Arnica montana 9 CH toutes les heures. les prises sont à espacer avec les améliorations.

  • En cas de douleurs musculaires avec la sensation "d'avoir été battu" : Arnica montana 15 ou 30 CH : 1 dose par jour pendant 4 à 5 jours.

  • Dans les hémorroïdes, hématomes, et hémorragies conjonctivales : Arnica montana 7 ou 9 CH : 5 granules toutes les 4 heures, puis espacer les prises avec les améliorations sur une période de 1 semaine.

  • En cas de varices douloureuses : Arnica montana 9 CH : 5 granules par jour pendant 6 mois.

  • En prévention du risque cardiovasculaire, ainsi que dans les rétinopathies, et la DMLA : Arnica montana 9 CH : 1 dose par semaine pendant 6 mois. Arnica se présente ici comme un protecteur vasculaire.

  • En cas de métrorragies provoquées par les dispositifs médicaux (stérilets) : Arnica montana 5 CH : 5 granules matin, midi et soir pendant 1 semaine. Le traitement peut être reconduit si nécessaire au cycle suivant.

Grossesse & allaitement

Demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant de prendre tout médicament.
En l’absence de données expérimentales et cliniques, et par mesure de précaution, l’utilisation de ce médicament est à éviter pendant la grossesse et l’allaitement.

Particularité

Ce médicament contient du saccharose et du lactose. En cas d’intolérance à certains sucres, demandez l’avis de votre médecin avant de prendre ce médicament.
Les solutions en teintures mères ™ sont des solutions hydroalcooliques et sont réservées à l’usage externe.
En application locale, l’arnica peut provoquer des réactions allergiques chez les personnes sensibles aux plantes de la même famille comme la camomille ou le pissenlit.

 

Le conseil de votre pharmacien

Arnica montana L. est un médicament homéopathique traditionnellement utilisé dans le traitement des traumatismes bénins provoqués par un choc (il résorbe les hématomes, limite l’inflammation et diminue les douleurs consécutives). Il soulage également les douleurs musculaires (élongations, crampes, courbatures) et articulaires notamment en rhumatologie. En protégeant les capillaires, l’arnica est indiqué pour traiter toutes fragilités capillaires (insuffisance veineuse des membres inférieurs, hémorroïdes, DMLA). Peu connu, l’arnica peut favoriser le sommeil après un exercice physique, sensation d’avoir chaud ou de lit dur.
En l'absence d'amélioration de l'état du malade, il est recommandé de consulter un médecin.

 

Sources

Homéopathie, Thérapeutique et Matière Médicale, CD-Rom édition 2005, éditeur : CEDH

http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/frames.php?specid=67810075&typedoc=N&ref=N0205487.html

 

À lire aussi

Comment soigner les coups et les blessures avec l'homéopathie ?
Soigner les hémorroïdes par l'homéopathie
Soigner les enrouements et aphonies par l'homéopathie

 

 

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/09/2018
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
807 avis