Bien anticiper les repas de fête : la prétox

Les bienfaits de la prétox avant les repas de fêtes
0 avis

Mieux vaut prévenir que guérir. Le concept de prétox prend l’adage au pied de la lettre. Sous ce terme « tendance » se cache une ligne de conduite efficace pour limiter les « dégâts » et bien préparer son organisme aux excès des fêtes. Elle se pratique idéalement une semaine à 10 jours en amont.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/10/2018

La prétox est, avant tout, un conditionnement psychologique : votre organisme retrouve son équilibre et vous réclame de poursuivre sur cette lancée. Résultat : vous n’êtes même tenté par de gros écarts. Ce laps de temps (de trois à sept jours) permet aussi de préparer le terrain pour mieux réagir aux excès.

 

Le foie et une bonne digestion, ça se prépare !

Si alcool, plats industriels, produits raffinés, graisses animales (lait, fromage, beurre), sucre et sel – synonymes de rétention d’eau – sont à limiter fortement, on peut faire le plein de tisanes, boissons végétales, fruits de saison et céréales complètes. Au menu : eau tiède et jus de citron pressé le matin pour nettoyer le foie ; fibres et aliments à effet prébiotique, les grands bénéfiques de l’activité digestive. Sont ainsi fortement recommandés le cœur d’artichaut, la banane, l’ail, le topinambour, le poireau, l’oignon ou l’endive.

 

Trop se priver est contre-productif

La dissociation des aliments est aussi essentielle : les duos protéines-glucides (féculents et autres sucres lents ou rapides) sont à éviter ; tandis que l’on peut tout à fait consommer viandes (blanches de préférence), poissons et fromages avec des légumes. Les féculents, eux, feront merveille dans des recettes de type végétarien. Mais gare aux privations ! Se frustrer a priori serait contre-productif et inciterait à compenser pendant les fêtes. L’idéal est donc d’entamer sa prétox sept jours avant les fêtes et leurs repas gargantuesques. Après les festivités, il est tout à fait bénéfique de débuter une cure détox en l'inscrivant au tableau des bonnes résolutions de la nouvelle année.

 

Prétox : chiffre

3 :

C'EST LE NOMBRE DE JOURS MINIMUM POUR RÉALISER UNE CURE PRÉTOX EFFICACE

 

Les 5 règles de la prétox

  • Avec la prétox, on se conditionne pour limiter les excès.

  • On limite la consommation de certains aliments et on augmente celle d’aliments à effet prébiotique.

  • On privilégie les bonnes associations alimentaires : protéines et féculents, oui, mais accompagnés de légumes, et pas ensemble !

  • On purifie son organisme pour mieux gérer les excès.

  • On enchaîne avec une cure détox après les fêtes !

 

À lire aussi

Pour passer de bonnes fêtes

Fêtes de fin d'année : des conseils à dévorer


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/10/2018

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Zoom sur les produits de la ruche
Les produits de la ruche constituent de puissants alliés contre les virus et autres affections saiso…
Les bienfaits des produits de la ruche
Boucliers immunitaires, les produits de la ruche sont parfaits pour prévenir les virus et autres mau…
Les vertus du chocolat sur la santé
Décliné sous toutes ses formes pendant les fêtes, le chocolat titille les papilles gustatives et… pr…