Canicule : Attention danger

Faire face aux fortes chaleurs
2 avis

Les périodes de fortes chaleurs perturbent énormément notre organisme. Attention aux risques, et protégez vous !


AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

Canicule : les risques

Les risques sont sérieux : déshydratation, aggravation d'une maladie chronique ou un coup de chaleur.

Il faut donc être très vigilant en cas de symptômes anormaux tels que :

  • Des crampes musculaires au niveau des bras, des jambes, du ventre...

  • Un épuisement (faiblesse, vertige…)

La conduite à tenir face à une canicule

  • Protégez vous de la chaleur :

    • Restez le possible dans des endroits frais

    • Réduisez les activités physiques aux heures les chaudes

    • Buvez régulièrement de l’eau fraîche même sans soif (Eviter l’alcool)

    • Mangez comme d’habitude en fractionnant les repas

  • Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin si…

    • Vous ressentez des symptômes inhabituels

    • Vous prenez des médicaments qui peuvent entraîner des perturbations de votre état physique sous forte chaleur

    • Faites vous aider si la chaleur vous met mal à l’aise

    • Faites preuve de solidarité si vous connaissez des personnes isolées, fragiles ou dépendantes.

 

Pour d’information :
Contactez le numéro national d'information “ Canicule Info Service ” du ministère de la Santé et des Solidarités :
0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe)
ou par internet :

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Haut de page

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
2 avis

Voir aussi

L'activité de vos prochaines vacances : le snorkeling
Envie d'observer la faune et la flore sous-marines sans vous encombrer d'une bouteille de plongée ? …
Que prévoir quand on voyage avec bébé
Cet été, vous souhaitez partir en vacances avec votre bébé. Pouvez-vous aller partout ? À quoi faut-…
Attention au soleil lors des sports d'hiver
Randonnées, ski de fond ou alpin... les loisirs sont nombreux sur les massifs enneigés et quel bonhe…